Bonjour du jour!

Tout d'abord bonne année aux quelques âmes égarées qui passeraient par ici!

Je m'en reviens ici tout à fait fortuitement pour vous parler d'un petit tricot terminé il y a peu: un gilet basique pour mettre par dessus mes jolis pulls fins qui ne tiennent pas du tout assez chaud en ce moment! Il s'agit du modèle Lady Marple de Nadia Crétin Léchenne.

IMG_7767recadrée

Quoi que c'est donc?

C'est un gilet en grosse laine (worsted / tricoté en aiguilles 4,5 milimètres) qui se tricote de bas en haut avec une motif très simple de dentelle sur les panneaux avants. On relève les mailles autour de l'emmanchure pour tricoter les manches en rond, le tout sans aucune couture. Ce gilet est un grand basique, vu et revu dans la communauté des tricopathes plus ou moins anonymes, facile à faire et rapide - j'ai compté neuf jours de travail dessus, même si je l'ai commencé en décembre. Les explications sont simples mais précises. Il est donc tout à fait accesible pour un premier tricot vêtement, pour peu qu'on soit un tout petit peu curieux.

Je l'ai tricoté en taille S (ma taille habituelle est le XS) pour pouvoir le porter par dessus des pulls en fingering.

IMG_7775

En quoi que c'est donc fait?

En laine De rerum natura, qualité Gilliat, coloris naturel. C'est une laine bien épaisse - 250 mètres pour 100 grammes - rustique mais douce (pourtant je suis une grande sensible, qui chouine à la moindre gratouille de pli, de matière ou d'étiquette). J'avais déjà tricoté d'autres qualités de la même marque, et comme les autres fois, je suis ravie du résultat. J'ai bien chaud, parfois même trop, ce qui est un comble quand on me connaît! J'ai utilisé 3 pelotes et quelques mètres d'une quatrième pour faire la deuxième patte de boutonnage.

J'ai voulu me creuser un peu la tête pour les boutons et pour une fois, et j'ai fait une petite folie en m'offrant des boutons en porcelaine faits à la main. Ils viennent de l'atelier Camelir. Je les ai reçus en 36 heures, dans un emballage très beau et poétique, que je n'ai pas photographié tant j'étais impatiente de l'ouvrir! J'ai aussi essayé les exercices d'anglais du papier d'emballage mais ils étaient bien difficiles (ah le niveau d'érudition des jeunes, c'est plus c'que c'était ma bonne dame!)... Ils sont un peu grands pour mes boutonnières, mais la laine va s'habituer. Je n'aime toujours pas coudre les boutons, mais là ils étaient arrimés sur le gilet moins de 24 heures après réception!

Et depuis je ne le quitte plus!

IMG_7759

Pourquoi qu'il n'est pas tout à fait comme les autres?

Parce que c'est le mien!

J'ai fait les manches à ma sauce, à savoir comme d'habitude: beaucoup plus de mailles relevées à l'emmanchure (je tricote serré en magic loop et j'ai des bras "normaux" par rapport à mon tour de poitrine et d'épaules de crevette) et des diminutions adaptées à la morphologie de mes bras, donc avec des essayages très fréquents! J'ai rallongé les manches, au point de devoir faire des revers :)

J'ai aussi relevé beaucoup plus de mailles sur les pattes de boutonnage et j'ai fait des boutonnières un peu différentes (j'ai rabattu deux mailles et remonté deux mailles au rang suivant). On m'avait prévenue qu'il bâillait un peu au boutonnage, j'ai donc choisi de faire huit boutonnières (la créatrice nous laisse choisir le nombre que l'on souhaite faire, elle en a six sur le modèle de présentation).

J'ai fait un grafting sur les épaules au lieu d'un rabat à trois aiguilles, c'est totalement invisible!

Et je crois que c'est tout (?!)

IMG_7751

Et est ce que c'est portable?

Ben oui! Avec sa couleur et sa forme, il va avec tout! Je ne l'ai pas encore bloqué, j'espère qu'il ne bougera pas d'un brin... Mais le soleil de ce matin était trop tentant pour ne pas faire les photos tout de suite. Je suis tombée en rade de batterie très vite, donc je n'ai pas beaucoup de photos, mais l'amoureux a réussi à être extrêmement efficace je trouve!

Je vous souhaite une belle semaine, je retourne à mes aiguilles et ma musique! Ciao!