Comme tous les ans, le week end de Pâques est dédié à ma grande amie la compta. Evidemment, comme tous les ans, j'aurais dû la rendre il y a deux semaines, voire trois. Mais ce week end de quatre jours (merci l'Alsace) est le seul qui me permette de faire tout ce boulot tout en ayant un petit peu de vie à côté. Cette année, j'avais pris un peu d'avance (je me suis motivée à grands coups de masking tape pour me faire des onglets mensuels dans mes gros classeurs!) et j'ai du coup fini plus tôt. Ce qui me laisse du temps pour tricoter mon châle. Mon fameux châle, qui me prend tout mon temps de loisir et qui avance doucement, malgré les gros ratages et les rattrapages in extremis (c'est un euphémisme, croyez moi!).

     Pendant ce temps, le canard me fait à manger. Des brochettes yakitori maison (pas de photos, on a tout mangé trop vite, mais c'était en plus très joli), un cheesecake intégralement clo-compatible à défaut d'oeuf en chocolat, des pâtes aux légumes... et je me régale! Avec tout ça il me reste encore un peu de temps pour lire avant de m'endormir...

IMG_5449

IMG_5434

IMG_5441oui, je fais des chemins dans le cheesecake, comme ça je suis sûre que personne d'autre n'aura envie d'en manger, j'ai même (presque) pas honte!

IMG_5452

     Le changement d'heure me bizarre encore une fois, on verra bien demain... et demain justement, un bal sauvage où que je vais chanter avec trois autres énergumènes, de sombres histoires de soupe trempée et de compagnon qui pique des pierres.

Joyeuses Pâques à vous!