causette

     Ça fait des mois (peut être même un an, le temps passe décidément plus vite quand on vieillit) que j'entends parler de ce magazine. Et puis l'élément déclencheur, ça a été la lecture de Biba il y a quelques semaines, j'ai été définitivement aterrée par le contenu, par les pubs, par le ton... C'est étrange de me dire que j'ai lu la presse féminine pendant plusieurs années et que je l'ai appréciée. Diable, vraiment, je vieillis!

     Et puis cette couverture de Causette m'a tellement plu, que j'ai décidé de tenter une réconcilliation avec un magazine. Et finalement, il fait bon se frotter à ces filles là. Quelques très beaux articles, des découvertes, des questionnements qui font écho à quelques unes de mes préoccupations actuelles, de belles photos, du papier épais, je vais peut être me réconcillier. Je regrette juste que ce soit estampillé "presse féminine", le contenu est à mon sens destiné à des gens qui ont déjà un peu réfléchi aux questions de genre, peu importe leur sexe.

     A lire dans ce numéro: Les mémoires d'un hermaphrodite qui parle justement du genre, le diagnostic prénatal et les questions de dérives eugénistes qui reviennent souvent dans ma vie professionnelle, un reportage photo sur les gitans irlandais. Et bonne soirée les gens!

Pour les curieux, voici le site du mag.