J


     Vendredi soir j'avais plein de choses à raconter. Samedi aussi, mais j'avais pas le temps. Et depuis dimanche soir, moins envie de les dire. Je rentre plus tôt que prévu me serrer contre les miens, pour atténuer la peine, ou du moins ne plus l'éprouver seuls. Et surtout tenter de soutenir ceux qui en ont le plus besoin en ces moments difficiles.
     Je retourne à ma Bretagne sous la pluie. J'aurais tant aimé y retourner en d'autres circonstances...