albums


    Parce que je n'arriverai jamais à me résoudre à regarder des photos à dix personnes massées devant un écran d'ordinateur, je fais développer régulièrement mes photos.
    Oui ça coûte cher, oui ça prend du temps, mais quand j'annonce que j'ai un nouvel album, je suis au moins sûre que les coupines viendront prendre un goûter chez moi et qu'on se poilera en se rappelant des bons souvenirs. Les albums passent de main en main, on se regroupe par paires sur le canapé, sur les coussins, on trépigne, on réclame le suivant, on refait chauffer la bouilloire... On s'exclame, on s'indigne, on demande réparation, on approuve et on demande finalement après 200 clichés "et c'est tout?". C'est pas devant un écran qu'on retrouvera ça...
    Une nouvelle fournée est prête et j'en prépare une autre parce que j'ai beaucoup de retard.

    Du coup, pour le goûter c'est quand vous voulez... ;)