DSC07428

    Parce que moi aussi j'aime raconter que je me suis acheté des fringues qu'elles sont jolies, je m'en vais vous dire que moi aussi j'y étais à la vente privée des composantes à Paris.
    Les vraies bloggeuses en ont parlé avant pour vous donner l'info. Moi, en fausse bloggeuse, je vous dit après comment c'était!

 

    Eh bien... c'était presque vide. On était dimanche matin et c'était le dernier jour. Un jour plein de soleil un peu mélancolique, une fin de week end en somme. Nous avons été accueillies comme des reines pourtant. Avec des rires et de la papote, comme quand on arrive en retard à un anniversaire mais qu'on nous a gardé une part de gâteau.
    On arrive, un peu étonné qu'on nous attende encore, on accepte gêné un verre de jus d'orange, on observe du coin de l'oeil ces vêtements qu'on avait détaillés sur le blog la semaine précédente, sans oser encore les toucher du bout des doigts.
    Et puis on ose, on caresse les matières, on soulève, on retourne, on demande à se glisser dedans, juste pour voir...

 

    J'ai emporté ma part de gâteau bien soigneusement... je crois qu'il me reste un peu de chocolat au coin des lèvres.

robecomp