DSC07091


    Il y avait eu confusion lors de mon post annonçant sa naissance... Bouillette (Juliette sur son acte de naissance) est un vrai bébé, né après 9 mois de gestation dans le ventre de sa maman Jeanne et sans doute à cause d'une nuit pimentée mais cela ne nous regarde pas.

    Cette petite introduction pour évidemment vous raconter ma vie après ma petite absence du net (ça m'a manqué). En préambule, il faut savoir que je n'aime pas les bébés. Ça pleure, ça bave, ça a des renvois, ça fait caca dès que ça peut et ça n'a aucune conversation. Or le week end dernier, l'Arrach'choeur a fait sa rentrée pendant un petit week end et Juliette était de la partie.
    Et c'est alors que la métamorphose eut lieu.
    Je me suis vue gagatiser pendant de longs instants, parler d'une voix stupide et faire des papouilles à ce petit truc, à le tenir dans mes bras en chantonnant et à lui donner le biberon en lui essuyant la bave à chaque gorgée. Moi! Moi j'ai fait ça! J'avais envie de la chatouiller et de lui faire des bisous. Et je n'étais pas la seule. En fait, le bébé de nos amis, c'est une attraction à plein temps. Y'a finalement que la nuit qu'on la rend de bon gré à ses parents qui justement, auraient préféré qu'on la papouille la nuit et qu'ils puissent enfin dormir plus de 4h d'affilée...
    Et on l'a revue hier soir cette petite. Aussitôt tout le groupe a fondu sur la poussette telle la vérole sur le bas clergé. Tant et si bien que je ne savais plus s'il fallait que je réprime ma nouvelle attirance pour les moins de trois mois ou si je pouvais moi aussi m'extasier jusqu'à expiration de ma gamme de compliments.

    Moralité: je crois que je suis une fille.