pull_chauvesouris

    J'avais prévenu fin décembre que j'avais pris un léger coup de vieux dans mes activités... Il se trouve que le tricot est une activité qui me plaît beaucoup, qui me vide la tête, qui me détend, qui me fait rigoler, n'en déplaise à tous ceux qui ont osé se moquer de moi. Ceux là ne sont même pas au courant qu'en plus, c'est super tendance de tricoter. Bon d'accord, je le concède, moi et les tendances, c'est pas toujours raccord, mais on est pas obligé de le dire à tout le monde; les fins observateurs s'en seront rendu compte par eux même.

    Tout ça pour dire que voilà, c'est fait, j'ai terminé la semaine dernière mon premier pull handmade. Je voudrais remercier ma famille de m'avoir soutenue, mes amis qui ont cru en moi et qui m'ont encouragée, même dans les moments difficiles, lorsque je n'y croyais plus et que j'ai failli tout abandonner. Merci à vos tous de ne pas avoir rigolé quand je l'ai enfilé pour la première fois, merci de m'avoir aidée à le retirer quand je l'ai enfilé par la manche et que je n'arrivais plus à en sortir (parce que bon, quand on fait des manches de cette taille, la moindre des choses c'est de voir si on passe dedans!).

    Enfin pour votre culture, sachez que ce pull a nécessité deux mois de travail (parce que je ne suis pas encore très douée et  surtout parce que je ne faisais pas que ça de mes journées), 7 pelottes et demi de laine, 3 aiguilles taille 5 1/2, plusieurs recherches sur internet, une semaine de couture pour assembler les pièces entre elles. Je n'ai réalisé que le dernier jour que les manche ne passeraient pas dans celles d'un manteau.

    Prochaine étape, me remettre au sport et tricoter un poncho. Avis donc aux ex sportifs qui n'en ont pas fait depuis un an et aux amateurs de tricots qui m'aideraient à touver les 15 pelotes de laine qui me manquent!